La fabrique du patrimoine : le Texte algérien à l’épreuve du post-colonial – Mourad Yelles

Samedi 14 mars à 15h00

Contrairement à une idée encore largement répandue, le concept de patrimoine ne va pas de soi. À cet égard, il convient de rappeler que, dans un cadre socio-historique donné, le patrimoine se définit essentiellement par ses usages (culturels, scientifiques, politiques, idéologiques). Dans le champ littéraire, le concept de patrimoine englobe en fait un ensemble hétérogène de pratiques, de discours et de représentations impliquant différentes périodes de l’histoire d’une communauté et dont les manifestations se retrouvent dans des domaines aussi variés que l’enseignement, la recherche, l’édition, les médias, etc. À partir de quelques exemples, l’intervention portera sur la « fabrique » du patrimoine littéraire algérien : qu’en est-il de ses frontières et de ses usages dans le contexte post-colonial ? »

Mourad Yelles