L’homme dans la culture arabe classique (VIIIe-XIIe siècle) – Partie 2: « La femme est-elle un homme comme un autre ? » – Touati Houari

jeudi 20 avril 18h – 20h

Il peut paraître surprenant, mais ’homme n’a existé dans la culture arabe avant le milieu du VIIIe siècle. Il n’en est venu à exister que lorsque Dieu est devenu source d’interrogation spéculative. La question de la « nature de l’homme » (ṭabī‘at al-insān) est dès lors posée comme une question qui est à la fois ontologique et métaphysique. Mais c’est la logique qui a formulé la question « Qu’est-ce que l’homme : al-insān mā huwa ? » ; et c’est encore elle qui y a répondu : il est un « vivant raisonnable mortel » (ḥayy nāṭiq mayyit).

Cette deuxième partie du cours portera plus spécifiquement sur le statut de la femme : elle consistera à s’interroger sur la place qu’elle occupe dans la définition porphyrienne de l’homme telle qu’elle est adoptée par tous les philosophes arabes et une partie des théologiens rationalistes musulmans. La question est de savoir comment et pourquoi quand certains ont déclaré une absence de différence entre l’homme (rajul) et la femme (mar’a) d’autres ont au contraire affirmé l’inégalité fondamentale entre eux.