L’orientalisme – Amina Bekkat

mardi 16 mai 18h – 20h

Napoléon Bonaparte a entraîné dans son expédition d’Égypte (1798-1801), des hommes de science et des peintres qui ont raconté et dessiné ce qu’ils avaient vu là-bas. Le XIXe siècle se passionna pour l’Orient. Les écrivains, Chateaubriand, Lamartine, Hugo, Flaubert et Nerval donnèrent leurs visions des hommes et des lieux que, pour certains, ils avaient vraiment côtoyés dans leurs voyages.

De là, se constitua une vision fantasmée de l’orient séduisant et surprenant par son aspect exotique et parfois étrange. Il revenait à un Palestinien, né à Jérusalem et enseignant à New York, Edward Said, de retrouver les lieux de son enfance, sous la superposition de fables et d’approximations qui s’étaient constituées en savoir.